Estimation immobilière à Cogolin : les documents indispensables pour sa réalisation

Partager sur :

Plusieurs documents doivent être rassemblés en amont d’une estimation immobilière à Cogolin. Ils fournissent des informations cruciales permettant au professionnel d’affiner son expertise et d’ajuster la valeur du bien. Voici de quoi il s’agit.

Le registre foncier

Pour l’obtenir, vous devez vous adresser au bureau responsable. Le document établit l’historique du bien en matière de transactions. Il précise notamment les noms de ses anciens propriétaires et les diverses modalités de sa vente (date et prix). Il indique également si la propriété est sujette à d’éventuelles contraintes administratives pouvant empêcher sa commercialisation. 

Le plan cadastral

Il est inclus dans le registre foncier. Il s’agit d’un croquis de la parcelle relative au bien. Y sont dessinées les zones qui comportent une construction et celles qui sont intactes. Le plan cadastral indique également les dimensions du terrain et définit ses limites physiques. Il précise aussi les numéros de cadastre appliqués à la propriété.

Les plans d’architecte

Ce sont les représentations graphiques de la construction. Ils distribuent l’espace au niveau du bâti. Ils le répartissent en diverses pièces, en espaces de vie et non habitables. Ils indiquent également le nombre d’étages que comportent le bâtiment, ainsi que les matériaux ou techniques spécifiques utilisés pour sa conception. 

Les plans des rénovations

Ils font référence à la version la plus récente des plans d’architecte. Les résultats des derniers changements effectués au niveau de la propriété doivent y être dessinés. C’est surtout le cas des agrandissements ou des éventuelles éliminations de pièces. Ceci permet d’obtenir la nouvelle surface habitable du bien. Il s’agit d’un élément prépondérant dans son estimation.

Le bail ou l’état locatif de l’immeuble

S’il est question d’un bien loué, le dossier pour effectuer son estimation doit être complété par le bail. Les informations qui s’y trouvent doivent être à jour, notamment le loyer et les charges. Si la démarche porte sur un immeuble de rendement, son état locatif doit s’y ajouter. Il indique le montant total des mensualités relatives aux biens qui le composent.